Les bulletins déjà parus

Page d'écriture n°6

 

Bulletin paru en novembre 2014

 

Editorial

Après un long temps de repos "Pages d'Ecriture" poursuit sa parution. Je reste très intimement persuadé que la réflexion entreprise dans ce numéro 6 entre pleinement dans l'ensemble constitué par le Musée d'une part et les différentes manifestations qui s'organisent ou s'organiseront avec son support ou dans le cadre de ses collections.
Le document* à partir duquel, Lucien Aschieri et moi avons entrepris un essai "d'interprétation", est étonnant par sa richesse, son honnêteté, mais aussi par la période qu'il couvre.

Il s'agit d'un carnet écrit par lui-même et qui l'a accompagné dans sa vie professionnelle, car Monsieur Benoit ARDUIN fut Maître d'Ecole, Instituteur plus particulièrement à Allauch, puis Directeur, et termina sa carrière à Marseille. Lorsque l'on sait qu’il naquit le 6 août 1830 à Névache** et prit sa retraite le 1er octobre 1885 à l'Ecole de Bonneveine à Marseille, on est saisi aussitôt par le fait que ces années là sont aussi les grandes années de l'Ecole Publique.
Pour exploiter ce véritable trésor, nous nous sommes livrés à une écriture à deux mains et je dois convenir qu'il s'agit là d'un exercice…difficile.
Un peu à la manière de quelqu'un qui retrouverait un(e) ami(e) très cher(e) après une longue recherche, toute une série d'événements ressurgissent, et si pour certains, il n'est nul besoin d'explications, d'autres impliquent parfois davantage qu'une simple allusion…
Ici le charme d'une grande amitié qui ne dit pas son nom, là l'embarras des mots et des idées qui se bousculent.
Mais dans ce cas, trop de richesses ne tuent pas la richesse !
Nous essayerons donc, à partir du cahier de M. ARDUIN, de parcourir ce XIX ème S. dans ce qu'il a de fondateur pour l'Ecole et chemin faisant, d'illustrer son actualité. L'Ecole n'est-elle pas un sujet, toujours brûlant, dont on parle un peu, en ce moment ?
Bien sûr nous poursuivons l'évocation des souvenirs de Madame Paule BONNET à propos de l'Ecole de "La Pounche".
Là encore, grosse surprise, le papa de Paule Bonnet, entre autres postes a été le directeur de l'école des Olives alors que j'y commençais une "carrière" atypique d'écolier en blouse noire à passepoil rouge (ceux qui se souviennent de l'odeur aigrelette de ce vêtement lèvent le doigt!).
Allauch est un grand village, mais le monde est petit. Bonne lecture!

Gérard Bartéi

 

Sommaire

Editorial p. 1

M. Benoît Arduin p. 2

C.E.P.E. p. 6

L'école de la Pounche p. 10

ARTPHABET p. 12

Adhésion p. 12

Contact p. 12


Cliquez sur l'image pour télécharger une version couleur de notre publication :